top of page

Algérie: Les suicides dans les rangs des (policiers et militaires) atteignent un niveau «hors norme»


En Algérie, les suicides sont devenus depuis le déclenchement du Hirak une échappatoire pour les forces de l'ordre qui n'en peuvent plus des conditions de vie difficiles sous le régime militaire. D'autres, dont le nombre ne cesse de croitre, préfèrent se lancer dans une entreprise non moins dangereuse: rejoindre l'Europe à bord d'embarcations de fortune, et ce, malgré les grands risques encourus.

Population à risques: C’est dans les rangs de la sécurité publique que l’on se suicide le plus. En volume ce sont les gardiens de la paix qui sont les plus touchés

Une policière met fin à sa vie ce mercredi 05/04/2023 avec son arme de fonction, l'incident s'est produit dans les bâtiments d'Al-Qaraba à Tiaret, ville située dans le Nord-Ouest de l'Algérie, suscitant l’inquiétude des citoyens sur les conditions défavorables, subies tant par les forces de l’ordre que par les citoyens.

Un policier, en tenue officielle, avait tenté en Novembre 2022 de se suicider, sur une passerelle dans le quartier de Said Hamdine, à Alger. Cet acte a suscité la curiosité et l’inquiétude des citoyens et automobilistes.

La vidéo du policier algérien en tenue officielle tentant de se suicider à Alger avait fait le tour de la toile. L’élément des forces de sécurité a enjambé la rambarde d'une passerelle surplombant l'autoroute qui traverse le quartier de Said Hamdine dans l’intention de se jeter dans le vide. Une scène qui a suscité la curiosité et l’inquiétude des passants et des automobilistes.

Khatabi Abderrazak, Un policier a été retrouvé mort dans sa maison dans des circonstances mystérieuses, Khatabi Abd al-Razzaq a été assassiné à son domicile du quartier Ibn al-Sharfi de Constantine.

"affame ton chien, il t’obéira"
  • Quel est le salaire d'un policier en Algérie ?

Le salaire d'un policier sera égal à celui d'un gendarme, le salaire minimum sera de l'ordre de 33600 Dinars algériens (227.61€). De nouveaux grades ont été créés, celui de contrôleur et contrôleur général de la police, comme postes supérieurs de la police.

  • Quel est le salaire d'un officier de police en Algérie ?

1 300 € net / mois pour un·e débutant·e. Le salaire augmente en fonction du grade et de l'ancienneté. Il peut grimper jusqu'à 3 000 € / mois.

Outil de travail devenu fatal.

Comme elle, Plus d'une centaine de policiers et de militaires... ont retourné leur arme contre eux depuis le déclenchement du Kirak.

Si la possession d’une arme facilite le passage à l’acte, les experts pointent avant tout des conditions de travail dégradées.

Mais le lien identitaire, parfois viscéral, entre la fonction et le pistolet pose question au sein de la profession. Comment gérer cet instrument de vie et de mort lorsqu’il s’immisce dans la vie personnelle et familiale, "hors service" ?

Ce n’est que progressivement que le jeune policier va pouvoir (…) accepter la cohabitation avec l’arme, cet instrument de mort dont il est préférable de ne pas se servir. Dominique Lhuilier, psychologue, dans "Psychologie du port de l’arme et de l’uniforme", publié dans Les Cahiers de la sécurité intérieure, numéro 9, 1992

La psychologue Dominique Lhuilier décrit tout autre chose. Dans l’un des seuls articles scientifiques disponibles sur le rapport des policiers à leur arme, relayé par Les Jours (article abonnés), elle explique que l’arme à feu peut faire naître "un malaise" chez les jeunes policiers, en les confrontant à "la responsabilité individuelle de donner la mort ou blesser quelqu’un". La psychologue évoque la "grande intensité émotionnelle" qui entoure les premiers tirs d’entraînement.

La police algérienne dans la rue pour exprimer son ras-le-bol!... Cette manifestation de rue des policiers algériens est unique dans les annales. Elle soulève plusieurs interrogations.

Le bras armé de la répression crie sa colère contre son employeur, bizarre. Je doute fort bien que la police algérienne se découvre enfin une institution républicaine. Car de tout le temps, elle fonctionnait en gardienne du temple autocratique. Elle était là, bien qu’elle soit constituée de bouffeurs de thon et de gaufrettes, exhibant toute sa force pour mater tout ce qui crie son désarroi, tout ce qui exprime son mécontentement ou son courroux.

Caporalisés jusqu’à la moelle, par quel miracle alors les poulets algériens désobéissent-ils aujourd’hui ? Est vraiment le thon et la gaufrette qui les ont poussés dans la rue ? Pourtant de tout le temps, il y a de la sous-alimentation dans la police et même dans l’armée. Le dicton ne dit pas «affame ton chien, il t’obéira». Donc la nourriture est loin d’être une cause valable. Car, auparavant, même très affamés, les poulets du général major Hamel se précipitaient pour mater des foules plus affamées qui réclamaient des brins de dignité en plus.

Maintenant que les policiers se rendent compte qu’ils ont le ventre creux, même si l’adage dit qu’un ventre affamé n’a point d’oreilles, sont-ils en train d’écouter les voix du remords qui leur soufflent la repentance de leur fort intérieur ? Ou bien, entendent-ils les voix diaboliques de la manipulation que le climat délétère favorise ?

Alire aussi>>> Algérie: le phénomène du suicide chez les soldats... Âmes sensibles s'abstenir ! [Dossier]👇
Vidéos: Âmes sensibles s'abstenir !

56 vues0 commentaire

Comments


bottom of page