top of page
  • Photo du rédacteurAA

Algérie: Le « président » Tebboune procède à un remaniement ministériel

Le « président de la République », M. Abdelmadjid Tebboune, a signé mardi soir le décret présidentiel n° 163 portant remaniement ministériel.

Le « président » de la République Abdelmadjid Tebboune a signé un décret présidentiel comprenant un remaniement ministériel. De nombreux ministres ont ainsi quitté leurs postes, annonce ce mardi 23 juin la télévision publique (ENTV).

Abdelmadjid Tebboune a opéré ce mardi un remaniement partiel du « gouvernement algérien ». L’annonce a été faite à travers le journal télévisé de 20h00 de la télévision nationale ( ENTV ).

Nouveaux ministres :
  1. Ministre des Finances : Aymen Abderrahmane

  2. Ministre de l’Energie : Abdelmadjid Attar

  3. Ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables : Chemssedine Chitour

  4. Ministre de l’Agriculture et du Développement rural : Abdelhamid Hamdane

  5. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Abdelbaki Benziane

  6. Ministre des Transports : Lazhar Hani

  7. Ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial. : Mohamed Hamidou

  8. Ministre de la Pêche : Sid Ahmed Ferroukhi

  9. Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la communauté algérienne à l’étranger : Samir Chaâbna

  10. Ministre de la Numérisation et des Statistiques : Khaled Mounir Berrah

  11. Secrétaire d’Etat chargée du sport d’élite : Salima Souakri

Ministres maintenus à leurs postes :
  1. Premier ministre : Abdelaziz Djerad

  2. Ministre des Affaires étrangères : Sabri Boukadoum

  3. Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire : Kamel Beldjoud

  4. Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Belkacem Zeghmati

  5. Ministre des Travaux publics : Farouk Cheyali

  6. Ministre des Moudjahidine : Tayeb Zitouni

  7. Ministre des Mines : Mohamed Arkab

  8. Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme : Kwther Krikou

  9. Ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels : Houyam Friha

  10. Ministre de la Culture et des Arts : Bendouda Malika

  11. Ministre de la Poste et des Télécommunications : Ibrahim Boumzar

  12. Ministre de la Jeunesse et des Sports : Sid Ali Khaldi

  13. Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Kamel Naceri

  14. Ministre du Commerce : Kamel Rezig

  15. Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement : Amar Belhimer

  16. Ministre des Ressources en eau : Beraki Arezki

  17. Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière : Abderahman Benbouzid

  18. Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale : Ahmed Chouki Fouad Achek Youcef

  19. Ministre des Relations avec le Parlement : Bassma Azwar

  20. Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs : Youcef Belmahdi

  21. Ministre de l’Education nationale : Mohamed Oudjaout

  22. Ministre de l’Industrie : Ferhat Ait Ali.

  23. Ministre de l’Environnement : Nassira Benharrats

  24. Ministre de l’industrie pharmaceutique : Abderrahmane Lotfi Djamel

  25. Ministre délégué chargé du Commerce extérieur : Aïssa Bekkaï

  26. Ministre délégué chargé de l’Environnement saharien : Hamza Al Sid Cheikh

  27. Ministre chargé de l’Economie du Savoir : Yacine Oualid

  28. Ministre délégué chargé des Incubateurs : Nassim Diafat

  29. Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie cinématographique : Bachir Youcef Sehairi

Notons qu’il s’agit du premier remaniement  gouvernemental qu’opère Abdelmadjid Tebboune depuis son « élection » à la « tête de la présidence de l’Algérie ».

0 vue0 commentaire

Σχόλια


bottom of page