Algérie-Cameroun: La mafia militaro-politico-mediatico-financière algérienne tente d’impliquer

Dans une vidé, publiée sur sa chaîne YouTube, l’algérienne dénommée Sofia Benlemmane (agent des services de renseignements algériens (DRS) « voir vidéo »), confirme la vente de documents incriminant l’arbitre Bakary Gassama par le journaliste Français Romain Molina au autorités algériennes. Ces documents concernent des preuves de corruption:

« …Je vous ai tout donné… Gassama a pris 100 mille euros… »  Romain Molina selon Sofia Benlemmane 

Sofia Benlemmane­, agent du Département du #renseignement et de la sécurité ( DRS)

«On a pris les algériens pour des cons…» a rétorqué le  journaliste Français, Romain Molina

Le journaliste Français, Romain Molina s’est exprimé sur le recours de la FAF. Il a expliqué que beaucoup de gens ont fait croire des choses invraisemblables aux supporters

La nouvelle du refus de la FIFA du recours déposé par la Fédération algérienne de football pour rejouer le match entre l’équipe d’Algérie et le Cameroun a suscité la polémique.

Romain Molina, a commenté cette affaire dans un post publié sur son compte officiel sur Twitter.

Le journaliste français d’investigation, Romain Molina, a taclé les vendeurs des illusions. En effet, Romain Molina s’est exprimé sur ses réseaux sociaux concernant la rencontre et a été très clair. «Indépendamment des fautes d’arbitrage (réelles), beaucoup de gens ont fait croire et espérer plein de choses aux fans algériens. Je n’ai rien eu/entendu de solide (ou même d’à moitié solide), et ça n’a pas été faute de tenter des pistes. On a pris les gens pour des cons», écrit-il.

Indépendamment des fautes d’arbitrage (réelles), beaucoup de gens ont fait croire et espérer plein de choses aux fans algériens. Je n’ai rien eu/entendu de solide (ou même d’à moitié solide), et ça n’a pas été faute de tenter des pistes. On a pris les gens pour des cons. — Romain Molina (@Romain_Molina) May 8, 2022

Molina a également confirmé qu’il n’a pas entendu qu’il y a un dossier solide ou même moitié solide, et qu’il n’y a même pas eu de tentatives. « Je n’ai rien eu/entendu de solide (ou même d’à moitié solide), et ça n’a pas été faute de tenter des pistes. On a pris les gens pour des cons. »

A lire aussi:
«Quand on insulte un harki, on insulte la France», Emmanuel Macron, tient-il toujours ses promesses.?

#fifa #Algérie #cameron #journaliste #FAF #BakaryGassama

0 vue0 commentaire