top of page
  • Photo du rédacteurAA

Agenda chargé pour la diplomatie marocaine: Le Maroc participe à la coalition mondiale contre Da’ech

Agenda chargé pour la diplomatie marocaine: Le Maroc participe à la coalition mondiale contre Da’ech à Rome. Les travaux de la réunion ministérielle de la coalition mondiale contre Da’ech ont débuté, ce lundi 28 juin à Rome, avec la participation du Maroc.

Le Maroc est représenté à cette réunion par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Cette réunion ministérielle est organisée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale de l’Italie, Luigi Di Maio, et par le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken. Les ministres de la coalition mondiale discuteront des moyens de maintenir la pression sur les résidus de Da’ech en Irak et en Syrie et de contrer les réseaux de l’EI ailleurs, notamment en Afrique. Ils évalueront également les priorités pour les lignes d’effort de la Coalition liées à la stabilisation, aux combattants terroristes étrangers, au financement de la lutte contre Da’ech et aux efforts de contre-propagande. La coalition mondiale contre Da’ech a été créée en 2014 avec l’objectif de venir à bout de ce groupe terroriste. Elle rassemble aujourd’hui 83 pays et organisations internationales.

Nasser Bourita s’entretient à Rome avec le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s’est entretenu ce lundi 28 juin avec son homologue américain, Antony Blinken. Il s’agit de la première rencontre en face à face entre les deux hommes. Elle s’est déroulée à Rome, en marge d’une réunion internationale contre le terrorisme. L’entretien s’est déroulé en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères de la Coalition internationale anti-Daech, tenue ce lundi à Rome. Il a porté sur l’évolution des relations bilatérales et des questions d’ordre régional, notamment la situation en Libye et au Moyen-Orient.


A rappeler que les deux chefs de la diplomatie avaient eu, le 30 avril dernier, un entretien téléphonique au cours duquel ils s’étaient félicités du « partenariat stratégique robuste et durable liant depuis des décennies le Maroc et les États-Unis d’Amérique ».

A cette occasion, le secrétaire d’Etat américain avait loué les avancées réalisées par le Maroc durant les deux dernières décennies sous la conduite du Roi Mohammed VI, au niveau des réformes politiques, du progrès économique et du développement social.

Blinken avait, en outre, salué le leadership du Souverain dans la lutte contre les changements climatiques et l’investissement dans les énergies renouvelables et la promotion de l’économie verte.

Les deux responsables avaient également échangé autour des questions régionales d’intérêt commun, notamment la situation en Libye et au Sahel. A cet égard, Blinken avait salué le rôle stabilisateur joué par le Maroc dans un voisinage empreint de turbulences. Dans un Tweet, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken avoir évoqué la liberté de la presse.


Inauguration à Rabat du Bureau Programme de l’ONU pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique

Le siège du Bureau Programme des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique (ONUCT), le premier du genre sur le continent africain, a été inauguré, jeudi à Rabat.

La cérémonie d’inauguration a été présidée par le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, avec la participation, par visioconférence et en présentiel, de hauts responsables de l’ONU et de représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc.

La cérémonie a été retransmise en vidéo-conférence pour permettre aux participants à la 2ème semaine internationale de lutte contre le terrorisme à New York d’y prendre part et de suivre ses travaux.

Le nouveau Bureau Programme œuvrera à élaborer et à mettre en œuvre des programmes accrédités visant principalement le renforcement de capacités et le développement de compétences dans le domaine de la lutte antiterroriste, notamment en matière de sécurité, d’enquêtes et de poursuites, de gestion des prisons et des frontières, de désengagement, de réhabilitation et de réinsertion.

Il s’appuiera sur la mutualisation de l’expertise du Maroc et de l’ONUCT afin de dispenser des formations de qualité au profit des Etats africains, selon une approche collaborative et solidaire reflétant un esprit de responsabilité collective. Le choix du Maroc en tant que partenaire pour l’établissement de ce Bureau Programme est une preuve supplémentaire de la confiance et de l’estime dont jouit la Stratégie Nationale de Lutte contre le Terrorisme et l’Extrémisme violent sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ce projet permet également de consolider l’engagement continu et les valeurs de partage adoptés par le Maroc et la place privilégiée des questions africaines dans les initiatives diplomatiques du Royaume, conformément aux Très Hautes Orientations définies par SM le Roi. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la participation en ligne du Secrétaire Général adjoint de l’ONU à la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, du Directeur adjoint de l’ONUCT, Mauro Miedico et de l’Ambassadeur, Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale.

Ont également participé depuis le Maroc, le chef du nouveau Bureau Programme de Rabat, Carlos Reis, la Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Maroc, Sylvia Lopez-Ekra et l’ambassadeur du Cameroun, doyen des ambassadeurs africains accrédités au Maroc, Mohammedou Youssoufou.

Le Maroc et l’ONU avaient signé en octobre 2020, un accord de siège pour l’établissement au Maroc de ce Bureau Programme de l’ONU. Signé par MM. Bourita et Voronkov, cet accord reflète l’ambition de conjuguer les efforts afin de faire face aux défis liés à la menace terroriste grandissante en Afrique ces dernières années.

Ce bureau vise à renforcer la capacité des États membres par l’élaboration de programmes nationaux de formation à la lutte contre le terrorisme. L’ONUCT a été créé en juin 2017 afin d’appuyer les efforts des différentes institutions onusiennes dans leurs missions visant à accompagner les États membres dans la mise en œuvre de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme des Nations Unies.

1 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page