top of page

«Afrique – France: le divorce?» - Le Burkina dénonce l’accord d’assistance militaire conclu en 1961


Arrogance, distance et même humiliation

"L'ancien colonisateur continue à se comporter de manière arrogante envers les Africains", déclare Papp Seen, l'un des journalistes les plus connus du Sénégal, qui met en évidence ce comportement tant sur le sol français que dans les nations africaines francophones.

«Afrique – France: le divorce?»

Le Burkina Faso dénonce un "accord d'assistance militaire" signé en 1961 avec la France, quelques semaines après avoir obtenu le retrait de la force française Sabre de ce pays en proie à des violences djihadistes.

Dans un communiqué daté du 28 février 2023 du ministère des affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, les autorités burkinabè dénoncent l’accord militaire signé en 1961 entre Paris et Ouagadougou.

« Le gouvernement du Burkina Faso dénonce l’accord d’assistance militaire technique, conclu à Paris le 24 avril 1961 entre la République de Haute Volta et la République française, y compris ses deux annexes », peut-on lire dans une correspondance adressée au ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la France.

Le ministère des affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, informe également la partie française que la présente dénonciation prend effet dans un délai d’un mois suivant sa réception.

Les autorités burkinabè invitent par ailleurs, le gouvernement français à prendre des dispositions diligentes en vue du départ définitif de tous les personnels militaires français en service dans les administrations militaires burkinabè.

Ce type d'accord avait été signé par la France avec la plupart de ses anciennes colonies en Afrique au lendemain de leurs indépendances au début des années 1960. Ils ont souvent été revus au fil des années, sans en changer le fond, et ont parfois été utilisés pour venir en appui à des régimes restés proches de Paris.


Commentaires


bottom of page