top of page

Afrique du Sud, l’arrivée d’une frégate russe pour des entraînements crée des remous


La frégate militaire russe « Admiral Gorshkov » a accosté lundi 13 février au Cap en vue d’exercices navals conjoints au large des côtes sud-africaines, a indiqué le consulat général de Russie en Afrique du Sud.

La frégate militaire russe "Admiral Gorshkov" a accosté lundi au Cap en vue d'exercices navals conjoints au large des côtes sud-africaines, a annoncé le consulat général de Russie en Afrique du Sud alors que cet entrainement a suscité des critiques.

Le pays d'Afrique australe a annoncé en janvier accueillir à partir de vendredi et pendant dix jours les Marines chinoise et russe pour un "exercice multilatéral" et "renforcer les relations" entre les trois pays. Pretoria a adopté une position neutre depuis le début de l'invasion russe en Ukraine le 24 février, refusant de se joindre aux appels occidentaux à condamner Moscou.

Le consulat russe au Cap a posté lundi sur son compte Twitter une photo du navire dans le port de la ville côtière, précisant qu'il est en route pour Durban (sud-est). Plus de 350 militaires sud-africains doivent participer aux entraînements prévus notamment au large du plus grand port de la région.

Ces exercices militaires ont été critiqués de façon virulente par l'opposition.

"Ce bateau va naviguer vers la mer Noire et participer à l'invasion de l'Ukraine", a déclaré à l'AFP Kobus Marais, membre du premier parti d'opposition (DA, Alliance démocratique) qui siège au Parlement.

"L'Afrique du Sud pourrait facilement être considérée comme complice de ces crimes de guerre", a-t-il mis en garde, reprochant au gouvernement sud-africain de se laisser "entraîner dans la propagande de la Russie".

Contactés par l'AFP, le consulat et l'ambassade de Russie en Afrique du Sud n'ont pas fait de commentaire.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell en visite à Pretoria le mois dernier avait évoqué des "choses irritantes" à propos des relations étroites entre l'Afrique du Sud et la Russie en pleine guerre en Ukraine.


Comments


bottom of page