top of page

African Lion 2021: La participation espagnole aux exercices militaires a été rejetée par le Royaume

African Lion 2021: La participation espagnole aux exercices militaires a été rejetée par le Royaume du Maroc.

Les plus grandes manœuvres militaires jamais organisées en Afrique auront bien lieu en juin. Les Etats-Unis et le Maroc, ainsi que d’autres pays, mais sans la présence de l’Espagne, mettront en place un déploiement massif de ressources lors des exercices appelés African Lion, prévus du 7 au 18 juin.

L’African Lion 20 devait se dérouler du 23 mars au 4 avril 2020 au Royaume du Maroc, en Tunisie, au Sénégal et en Espagne, mais a été annulé le 16 mars en raison du Covid-19.

Les Etats-Unis ont confirmé, en pleine crise hispano-marocaine, la célébration en juin prochain, entre le 7 et le 18, de vastes exercices multinationaux au Sahara avec le Maroc. L’African Lion 21, dont l’objectif officiel est centré sur la lutte contre le terrorisme, se déroulera à proximité des villes de Mahbes, Dajla et Tan Tan, et inclura donc une partie du Sahara, indique le journal RT.

La participation espagnole aux exercices militaires African Lion 2021 a été rejetée par le Maroc. 

Le Maroc a perdu confiance en l’Espagne et la coopération entre les deux pays est quasiment interrompue, sauf dans le domaine de la sécurité et du renseignement.

De plus, la coopération militaire est en échec. Les relations bilatérales ont été lourdement affectées et gravement endommagées après la décision inacceptable du gouvernement espagnol de recevoir le chef de la milice du polisario, Brahim Gali, de manière clandestine et sous une fausse identité.

Des sources bien informées ont démenti, dans des déclarations au  journal « # Rue20 », ce qui est dit sur le refus espagnol de participer aux manœuvres de l’African Lion 2021, qui se dérouleront du 7 au 18 juin au Maroc.

Les mêmes sources ont déclaré: « La participation espagnole a été rejetée par le Maroc« . Ils soulignent que les informations publiées hier par le journal El País et d’autres médias espagnols ne traduisent pas la vraie réalité.

Jusqu’à présent, aucune source officielle au Maroc et en Espagne n’a commenté les dernières fuites concernant l’absence de l’armée espagnole dans les exercices militaires conjoints qui sont organisés au Maroc.

En revanche, la version espagnole indique que le ministère espagnol de la Défense n’a pas donné le feu vert au gouvernement pour participer aux manœuvres de l’African Lion 2021, qui se dérouleront du 7 au 18 juin au Maroc, en Tunisie et au Sénégal.

Selon le journal El Mundo, la défense a décliné l’invitation du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom) alléguant des raisons budgétaires, mais la raison sous-jacente est qu’une grande partie de ces exercices, auxquels l’Espagne a participé chaque année, se dérouleront pour la première fois dans le Sahara marocain.

L’Espagne refuse d’envoyer ses soldats au Sahara marocain pour ne pas donner la preuve de la marocanité du Sahara.

Selon, Irina Tsukerman, Avocate spécialisée dans les droits de l’homme et analyste de la sécurité nationale basé à New York  » ce serait le Royaume du Maroc qui s’est opposé à la participation de l’Espagne aux exercices militaires African Lion 2021 aux côtés des FAR et de l’USArmy et non pas Madrid comme distillé dans la presse ibérique. »

It is not #Spain that excused itself from participating in the African Lions maneuvers, but rather the Kingdom of #Morocco and the US who dropped its name. https://t.co/OojcDEWDGG — Irina Tsukerman (@irinatsukerman) May 30, 2021

0 vue0 commentaire
bottom of page