Accusé d’espionner les utilisateurs d’Instagram, Facebook parle de bug

Accusé d’espionner les utilisateurs d’Instagram, Facebook parle de bug

Une plainte a été déposée contre Facebook. Le réseau social est accusé d’espionner les utilisateurs d’Instagram via les caméras d’iPhone même lorsqu’elles ne sont pas activées.

Une fois encore, des accusations ont été formulées contre Facebook. A en croire les informations relayées par le site américain Bloomberg, une plainte a été déposée devant le tribunal fédéral de San Francisco contre le réseau social de Mark Zuckerberg. Il lui est notamment reproché de collecter « des données lucratives et précieuses sur ses utilisateurs auxquelles elle n’aurait autrement pas accès ». La plainte a été déposée le jeud Jeudi 17 septembre, par une femme du nom de Brittany Conditi, originaire du New Jersey.

Facebook se défend en expliquant que cette erreur a été corrigéeUn “Bug”

Les différentes accusations ont été balayées du revers de la main par Facebook. Pour le réseau social de Mark Zuckerberg, il s’agit juste d’un « bug » qui est lié à des notifications qui ne sont pas vraies. Cette situation donnerait l’impression selon laquelle un accès a été possible à la caméra de l’Iphone. Notons que ce n’est pas la première fois que l’entreprise a été accusée d’espionnage. Il y a quelques mois, elle a été accusée de profiter du canal de la technologie de reconnaissance faciale pour récolter les données biométriques de ses plus de 100 millions d’utilisateurs Instagram.

#MarkZuckerberg #plainte #Facebook #Instagram #Bloomberg

0 vue0 commentaire