top of page
  • Photo du rédacteurAA

20 ans de paix : Joao Lourenco commémore les 20 ans de la fin de la guerre en Angola

20 ans de paix : Joao Lourenco commémore les 20 ans de la fin de la guerre en Angola

Ce dimanche à Luanda, ils étaient des milliers à s’être réunis pour une messe en commémoration des 20 ans de la fin de la guerre civile en Angola.

20 ans de paix – Le président de la République s’exprime à la veille de la célébration

Un événement en présence du président Joao Lourenco, venu avec son épouse. Plusieurs autres politiciens avaient aussi fait le déplacement.


« Ce service est très important et nous devons porter un toast à notre présence avec un nouvel engagement en faveur de la paix, de la stabilité et de la prospérité pour tous les Angolais« , a déclaré Manuel Fernandes, président de la coalition politique CASA-CE.

La guerre civile a frappé l’Angola entre 1975, date de l’indépendance du pays, et 2002. Certains Angolais, nés pendant ce conflit, profitent aujourd’hui de ces années de paix retrouvée.

Depuis la fin de la guerre, l’Angola s’est relevé économiquement en devenant un producteur de pétrole majeur en Afrique et dans le monde. Mais ce conflit, qui aurait fait environ 800 000 morts, est encore présent dans les esprits des Angolais.

En 2017, l’arrivée au pouvoir de João Lourenço a mis un terme à près de quatre décennies de règne de l’ancien chef de l’État, José Eduardo Dos Santos. Le premier objectif de João Lourenço a été de renforcer son autorité en nommant à de hautes fonctions des personnalités qui lui sont proches et des cadres de l’ancien pouvoir qui lui avaient fait allégeance. La rapidité de la prise de contrôle par le nouveau «camarade numéro un» de tous les centres de décision–armée, renseignement, sociétés d’État, secteur pétrolier et surtout le parti-État MPLA(Mouvement populaire de libération de l’Angola) – a surpris les caciques de l’ère Dos Santos dont certains ont été brusquement écartés, voire condamnés à des peines de prison. Désormais ancré aux commandes de l’Angola, João Lourenço est cependant confronté à une profonde crise économique, la plus inquiétante pour le pays depuis la fin de la guerre civile en 2002.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page